Comment ne pas faire de vente en dropshipping ?

Bonjour à tous, je suis David du site leneuro-ecommerce.com, je fais du dropshipping avec shopify depuis maintenant plus de 3 ans.

Au fil du temps, j’ai croisé beaucoup de personnes qui se sont lancées dans le dropshipping et la majorité a fini par échouer et abandonner.

Dans cet article invité je répertorie pour vous les erreurs à éviter en tant que débutant si vous souhaitez faire du dropshipping une activité durable.

Shopify est un CMS dont la réputation n’est plus à faire. Cependant, de nombreux novices se lancent dans le dropshipping sans les connaissances nécessaires.

Cette précipitation conduit souvent à l’échec et la désillusion quant au dropshipping et au e-commerce de façon générale.

Au fur et à mesure des échanges j’ai pu identifier les différentes erreurs qui peuvent vous empêcher de réaliser des ventes et vous pousser à abandonner le dropshipping. 

Ne pas se former au dropshipping.

Souvent on débute le dropshipping en se disant que c’est un moyen facile de gagner de l’argent. Malheureusement il s’agit souvent d’un moyen facile d’en perdre si l’on n’est pas suffisamment formé.

La plateforme Udemy.

Vous n’êtes pas obligé d’investir 997€ dans une formation pour être formé en dropshipping. Si votre budget est restreint vous pourrez trouver une formation de qualité sur la plateforme Udemy sans aucun problème pour une dizaine d’euros.

A l’époque où j’ai débuté c’était très difficile de trouver une formation en dropshipping. Il n’y avait que 3 formations sur le dropshipping sur Udemy. Aujourd’hui il doit il y en avoir une centaine, vous pourrez donc trouver votre bonheur sur cette plateforme.

Les vidéos sur Youtube.

Si vous n’avez vraiment aucun budget, recherchez une personne à suivre sur youtube. Une astuce est d’essayer de se limiter aux petites chaînes youtube de moins de 1000 abonnés.

Souvent ces youtubeurs n’ont pas encore créé de formation payante et peuvent vous apprendre de véritables pépites sur le sujet, beaucoup plus que des youtubeurs déjà établis qui garderont leurs meilleurs conseils pour les membres de leur formation.

L’importance de la formation.

Selon moi, le mieux reste quand même de prendre une formation pour avoir une certaine structure. Psychologiquement cela permet également de créer un certain engagement, ce qui enverra à votre cerveau le signal que vous débutez un projet sérieux et que vous pourrez vous impliquer réellement dans votre projet de création de boutique sur le long terme.

Choisir un produit ou une niche sur un coup de coeur.

J’ai souvent vu des gens décider de vendre un produit via un critère totalement subjectif : leur avis. C’est une erreur à ne pas commettre, ne décidez pas de vendre un produit parce que VOUS trouvez un produit cool, drôle ou que vous avez le sentiment qu’il se vendra. 

Validez votre produit.

Votre avis peut souvent être votre pire ennemi dans le choix du produit que vous décidez de vendre.Le choix du produit ou de la niche doit se faire de façon méthodique, avec certains outils et en prenant compte des facteurs extérieurs à vous.

Je n’interdis pas de vendre un produit qui vous plaît personnellement mais il doit quand même passer à travers certains filtres et votre sentiment ou pressentiment ne doit pas être un critère décisif dans ce choix. 

Choisissez votre produit selon votre canal d’acquisition principal.

Le choix du produit doit d’abord se faire selon le canal d’acquisition principal que vous souhaitez exploiter sur votre boutique. Certains produits gagnants ont un profil plutôt orienté SEO / SEA et trafic organique tandis que d’autres se vendront plus facilement sur Facebook ou via les influenceurs Instagram. 

Le cas Pinterest.

Par exemple, si vous décidez de vendre sur Pinterest vous devrez plutôt axer sur des produits et une niche féminine car la majorité des membres de cette plateforme sont des femmes.

D’ailleurs, il faut savoir que Pinterest est un hybride entre un moteur de recherche et un réseau social. C’est une plateforme extrêmement puissante qui peut vous donner une énorme visibilité si vous êtes capable d’en comprendre les ficelles.


Exemple de chiffres réalisés sur une de mes boutiques sur Pinterest. Si j’étais assidu sur les publications je pense réellement que je pourrai atteindre le million de visiteurs mensuels sur mon profil.

Imaginer que votre produit va se vendre tout seul.

Peu importe votre produit ou votre niche il ne suffira pas de l’exporter à votre boutique, et d’envoyer du trafic sur sa page produit pour réaliser des ventes. Vous devrez mettre en place un minimum de stratégies de marketing si vous espérez réaliser des ventes.

L’importance de la description produit.

Il faudra commencer par rédiger une description attractive et bien structurée, si votre produit résout un problème, essayez de commencer par pointer ce problème du doigt dans les premières lignes de votre description.
Plus vous avancerez dans votre description et plus vous démontrerez que la solution au problème est votre produit. Quand vous aurez suffisamment de données et que vous saurez quel est votre client type vous pourrez adapter votre discours à sa tranche d’âge et à son sexe pour encore mieux le convertir.

Ajoutez de la preuve sociale à votre boutique.

Vous ne devez pas faire l’impasse sur la preuve sociale, c’est ce qui montre à vos visiteurs qu’il y a déjà eu des acheteurs dans votre boutique et qu’ils peuvent vous faire confiance.

Pour se faire il faudra mettre en place une application qui vous permet de récolter des avis sur vos fiches produit. Il faut également une application qui affiche une petite fenêtre pour indiquer les ventes récentes réalisées sur votre boutique.

Votre boutique doit inspirer la confiance.

Ajoutez des marqueurs de confiance sur votre page produit. Je recommande de placer des badges de confiance sous votre bouton “ajouter au panier”.

Vous pouvez également placer les logos de colissimo et de chronopost dans votre footer afin de renforcer la confiance de vos clients en votre boutique. Pensez également à bien avoir des conditions générales de ventes et des mentions légales sur votre site, une FAQ est également un plus.

Ne pas penser à l’après “Ajout au panier”.

Une fois que votre visiteur aura ajouté un produit à son panier le travail n’est pas terminé. Il faudra le persuader d’aller jusqu’au bout et de sortir sa carte bleue pour acheter votre produit.

Des cross sell après l’ajout au panier.

Je recommande de proposer un ou plusieurs produits complémentaires à votre produit principal après l’ajout au panier.

Dans l’idéal il faut afficher un prix réduit (et à durée limitée) par rapport au prix affiché habituellement dans votre boutique sur ces produits complémentaires. Des applications comme Discounted Upsell permettent de réaliser cela.

Cette méthode permet d’activer le biais psychologique de l’aversion à la perte, la personne qui choisira le produit complémentaire saura que si elle ne finalise pas son achat rapidement elle passera à côté d’une offre irrésistible. 

Modifiez vos boutons.

Une méthode qui est assez négligée et qui est pourtant d’une importance capitale est de modifier ses boutons de passage à l’étape suivant.

Sur shopify, le passage à la caisse est en trois étapes, chaque étape supplémentaire implique des clics supplémentaires. Cela peut créer des frictions à l’achat et il est nécessaire de les atténuer pour augmenter votre taux de conversion.

La méthode que j’utilise consiste à faire en sorte que chaque bouton après le passage à la caisse soient les mêmes, et de la même couleur. Je modifie également la traduction de ces boutons pour qu’il soit écrit “ Suivant → ” sur chaque bouton pour créer une certaine notion de continuité dans le processus d’achat.

Pensez à configurer vos frais de livraison.

Il n’y rien de plus frustrant que de se rendre compte qu’un client n’a pas complété son achat parce que vous n’avez pas bien configuré vos frais de port. 

Si vous affichez “livraison offerte dans le monde entier”, pensez à bien le configurer sur votre site Shopify.

Malheureusement beaucoup ratent leur première vente avant de se rendre compte qu’il n’avaient pas fait la configuration.

Sachez que de base les frais de livraison sont de 22€ sur Shopify. Donc si vous ne configurez pas correctement, il y a très peu de chance que votre visiteurs accepte de payer une telle somme.

Conclusion 

Comme vous pouvez le constater, il y a beaucoup de choses à prendre en compte avant de pouvoir maîtriser le dropshipping.

Au delà de l’aspect technique il y a également une grande part de psychologie. Je parle ici de votre propre psychologie. Prenez votre projet au sérieux, faites des sacrifices et engagez-vous réellement, vous risquez certainement de faire des erreurs à tous les stades de votre apprentissage. 

Retenez seulement que la seule erreur qui sera un échec sera celle d’abandonner avant d’avoir atteint vos objectif.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x