Le Taux Conversion eCommerce, c’est quoi ?

Qu’est-ce que le Taux de Conversion ?

Pour faire simple : c’est le pourcentage de visiteurs qui ont acheté quelque chose sur votre boutique en ligne.

Si vous ne savez pas comment suivre votre taux de conversion sur WooCommerce, cliquez ici.

Pour entrer un peu plus dans les détails, ce pourcentage est calculé via le calcul suivant : 100÷1000 = 10%. 1000 représente votre nombre de visiteurs et 100 le nombre de visiteurs ayant passé commande.

Le calcul est simple mais vous ne comprenez peut-être toujours pas là où je veux en venir.

Prenons un exemple :

Vous avez une boutique sur laquelle vous avez 100 visiteurs par jour. Sur ces 100 visiteurs, 10 achètent quelque chose. Vous obtenez un Taux de Conversion de 10%. S’il monte à 20%, 20 visiteurs ont donc passé commande.

Vous avez compris. En augmentant votre taux de conversion, vous augmenterez également votre CA, CQFD !

Bon par contre, ne vous attendez pas à obtenir 10% de taux de conversion dès le départ. Je ne dis pas que ce n’est pas possible, mais ça dépend de trop de facteurs différents en plus de dépendre énormément de votre marché.

10% de TDC pour une boutique e-commerce est vraiment un chiffre extraordinaire.

Le TDC en France est de 2% en moyenne. Ce qui veut dire que pour 100 visiteurs, 2 achètent en règle général.

C’est un chiffre super important à retenir et à essayer d’améliorer.

Pourquoi ?

Car comme je le disais précédemment, il vous aidera à augmenter exponentiellement vos ventes. Évidemment, avoir un produit qui intéresse votre audience est également primordial, mais ce ne sera pas le sujet de cet article.


Imaginez une seconde :

Vous vendez 2 produits par jour. Ce qui fait 60 ventes par mois. Cela représente 2% de TDC en admettant que vous ayez 100 visiteurs par jours.

En augmentant votre de taux de conversion ne serait-ce que de 1%, vos ventes passeraient de 60 à 90 par mois.

A l’année, cela représente 360 ventes supplémentaires.

Le sujet vous botte un peu plus à présent pas vrai ?

Maintenant, j’imagine que vous avez totalement assimilé le terme TDC et que vous avez compris ce qu’il représente pour vous : le moyen de faire exploser votre CA.

Ça tombe bien, c’est le sujet principal de ce blog.


Pourquoi me cantonner au TdC des boutiques e-commerce et pas autre chose ?

Parce-que c’est ce que je connais le mieux et c’est ce qui m’intéresse le plus. Si vous avez connu la douce notification de vente sous Shopify, vous savez de quoi je parle. Cette sensation est glorifiante. C’est que vous avez fait du bon boulot (en tout cas si vous l’entendez souvent).

Mon objectif est donc de vous faire vendre le plus possible (tout en restant dans l’éthique) avec des méthodes prouvées.

Cela ne veut pas dire que j’exclus toutes autres formes de TdC (leads, Ads…), mais pour le moment je préfère me focaliser sur les boutiques en ligne.

Comment augmenter son Taux de Conversion ?

Là, on entre plus ou moins dans le vif du sujet. Je dis plus ou moins car je vais vous donner ici ce que j’appelle les 3 Axes à focus pour espérer augmenter votre taux de conversion sans entrer réellement dans les détails. Vous aurez une idée de ce que vous devrez améliorer pour faire exploser vos scores

1. La boutique Professionnelle

C’est évident pas vrai ? Mais ça ne vous est jamais arrivé d’atterrir sur une boutique en ligne en vous disant “Mais merde, c’que c’est moche ! Ça donne pas confiance !”

Ça nous est tous arrivé. En réalité, beaucoup de personnes se lançant dans le web à l’assaut de la création de leur propre e-shop ne se rendent pas compte que leur boutique est à chier. Je ne vais pas m’excuser du terme, c’est la stricte vérité. D’autres n’ont tout simplement aucun goût en matière de design.

Si j’ai bien un conseil à vous donner, ce serait de laisser ça aux pros.

Réalisez votre boutique vous-même seulement si vous n’avez pas les moyens de passer par un webmaster professionnel.

Dirigez vous vers Shopify si vous n’avez vraiment aucune expérience dans ce domaine. Sinon : WordPress (couplé avec WooCommerce).

Spammez votre entourage pour recueillir sans cesse leurs avis sur l’évolution de votre boutique. N’ayez pas peur des critiques. Il n’y a que comme ça que vous pourrez obtenir une boutique qualitative. Si vous avez peur de les déranger, n’en soyez pas si sûr.

Les gens aiment se sentir sollicités, surtout lorsque ça concerne les projets professionnels de leurs proches. Parole de moi !

Quoi qu’il en soit, continuez à suivre ce blog et vous n’aurez pas à vous en faire de ce côté là !

2. La page produit optimisé

Avez-vous déjà remarqué comment les grandes marques s’y prennent pour vendre leurs produits en ligne ? Elles écrivent.

Et pas n’importe comment. Elles ne se contentent pas de décrire leurs produits. Elles en créent une histoire. Un univers.

Un très bon exemple de ce constat est la stratégie d’Apple dans ce domaine. Toutes leurs pages de ventes sont désignées et optimisées pour que vous repartiez avec un de leurs produits.

Je m’en suis d’ailleurs inspiré pour créer les pages de ventes de PANZERSITE, allez y jeter un œil et dites moi ce que vous en pensez !

Je ne vais pas m’attarder sur les détails de leurs pages produits car il y aurait trop à dire. Mais si vous voulez voir une de leurs belles pages de vente, cliquez-ici. Sérieux, cette page produit ferait plusieurs kilomètres si on devait l’étaler par terre.

Mais malgré la longueur de cette page, on a quand même envie de continuer à scroller pour se dire qu’enfin, c’est l’ordinateur qu’il nous faut ! Et ils ont totalement réussi !

Alors bien-sûr, ni vous ni moi n’avons la force de frappe d’Apple. Ce sera donc difficile à notre niveau d’en créer d’aussi belles et optimisées.

Je vous vois venir ! Je ne suis absolument pas un pro Apple. Je n’ai d’ailleurs aucun de leurs appareils chez moi.

Je cite Apple car j’aime particulièrement leur marketing. Bien qu’il ne fonctionne pas sur moi (Windows for ever), à mon sens ce sont les meilleurs dans ce domaine.

Mais quoi qu’il en soit, il y a quelque chose à en tirer. C’est que bien que nous n’ayons pas les ressources pour égaler leur travail, on peut s’en inspirer pour notre propre business.

Evidemment, je ne vous demande pas de rédiger une page spécifique pour chacun de vos produits, surtout si vous en avez des tonnes sur votre site. Ce que j’veux dire, c’est que vous devez essayer de créer quelque chose pour que votre visiteur puisse se dire “tiens, c’est pile ce qu’il me faut, et c’est chez eux qu’il faut que je l’achète” !

Créer de l’émotion augmente le taux de conversion de manière significative. C’est ridicule comme c’est efficace et à quel point c’est facile dans certains cas.

Comment créer cette situation me demandez vous ?

En écrivant pardi.

Inspirez vous du descriptif que ce créateur de liquide de cigarette électronique a rédigé pour un de ses jus :

“Un dessert unique, qui mettra à nu votre gourmandise la plus profonde. Sa griffure vous marquera à jamais.

Une combinaison irrésistible de poire enrobée de miel d’acacia à la vanille, accompagné d’un tendre nougat.

Mieux vaut vivre un jour comme un Lion que cent ans comme un mouton.

– La Vape du Lion

Il y a un autre sujet que je dois aborder à présent.

Ce sont les images.

Merde les gars. Souvent vos images sont nulles.

Alors je sais que se payer un photographe c’est pas donné. Sachez qu’il existe des petits “studio box” que vous pouvez vous procurer pour une cinquantaine d’euros sur Amazon/Aliexpress.

Faites cet investissement et sortez votre smartphone. Ça fera largement l’affaire. Claquez la porte à celui qui vous dira le contraire.

Avec ça, vous augmenterez déjà grandement la qualité de vos photos produits. C’est un must have les amis !

Bien. S’il n’y avait pas beaucoup à retenir de cet Axe ce serait :

  • Écrivez des histoires autour de vos produits. Si vous avez beaucoup de produits et peu chers (à vous de définir ce qu’est peu cher dans ce que vous vendez), inspirez vous de ce que fait Adidas pour cette paire de chaussures.

Rien qu’en faisant ça, vous gagnerez plus de crédit aux yeux de vos visiteurs et vous marquerez des points vis-à-vis de vos concurrents qui n’ont pas appliqué cette stratégie de Storytelling. Vous venez peut-être d’apprendre un nouveau mot, bravo !

  • Faites de belles photos, de préférence sur fond BLANC. Ce n’est pas obligatoire. Si votre marché s’y prête (notamment sur des marchés créatifs) n’hésitez pas à utiliser d’autres couleurs de fond. Mais faites en sorte que tout soit toujours homogène.

Pour finir ;

“Un bon Design est bon pour les affaires”

– Paul Rand

En tant que Designer dans l’âme, je ne peux que confirmer cette citation !

3. Le Tunnel de Vente

Le Tunnel de Vente est directement lié au taux de conversion.

Énormément de boutiques en ligne n’ont pas leur tunnel de vente optimisé.

Généralement, les e-commerçants se contentent du tunnel de vente par défaut que leur offre leur CMS. Ce n’est pas suffisant.

Ne pensez pas pouvoir obtenir un haut taux de conversion avec un tunnel de vente basique type WooCommerce ou Prestashop. Shopify pareil, bien que ce soit quand même un peu plus opti, notamment grâce au side panier sur lequel on peut accéder au checkout directement. J’y reviendrai prochainement.

Selon la thématique de votre boutique, il vous faut un tunnel de vente spécifique.

Si vous vendez des fringues, votre tunnel de vente ne ressemblera pas au tunnel de vente d’un site vendant des formations en ligne. Si c’est le cas, bienvenue sur le blog ecom-convert.com !

Primo parce-que souvent, les fringues n’ont pas le même tarif qu’une formation en ligne (vendue aux alentours de quelques centaines d’euros selon la thématique et sa qualité). Vous aurez donc en théorie bien moins de mal à en vendre pour peu qu’ils intéressent votre audience.

Les gens ont l’habitude d’acheter des vêtements sur internet. Ils vérifient la taille, essayent, puis renvoient si ça ne leur correspond pas. Ils se sentent déjà en sécurité, car toutes les grandes marques les ont habitués à ça. C’est d’ailleurs un de leurs arguments de vente.

Deuxio, parce-que votre prospect aura souvent besoin de se sentir rassuré vis-à-vis de votre offre de formation affiché à un tarif élevé et de ce qu’il pourra en tirer.

Et c’est parfaitement logique.

Vous achetez souvent des produits qui coûtes des milliers d’euros ? Il y a de grandes chances que non si vous faites partie de la classe moyenne Française.

Si un jour vous deviez acheter quelque chose de très cher, je peux m’avancer sans trop prendre de risque que vous feriez toutes les recherches possibles pour vous assurer que ce que vous vous apprêtez à acheter vous apporte bien ce que vous êtes venu chercher.

Donc pour espérer vendre un produit à un tarif très élevé, il va falloir prouver aux prospects que votre produit est celui qu’ils recherchent et quels sont les bénéfices qu’ils vont pouvoir en tirer.

Ce n’est pas facile, mais heureusement, des techniques existent.

Quoi qu’il en soit, je ne vais pas m’éterniser sur le Tunnel de Vente, qui fera l’objet d’un article complet dédié à ce sujet. On y apprendra à comment en créer un qui soit le plus optimisé possible pour votre business.

Gardez bien à l’esprit que le tunnel de vente est au cœur de votre stratégie de conversion.

Conclusion

Vous avez appris dans cet article ce qu’est le taux de conversion et pourquoi vous devez concentrer tous vos efforts pour l’augmenter le plus possible.

Je vous ai également présenté les 3 Axes à travailler sur votre boutique en ligne pour espérer le faire grimper à vue d’oeil.

J’espère que ce premier article d’une longue (j’espère) série vous aura aidé à y voir plus clair et qu’il vous aura réellement plu.


Mais avant de se quitter pour le prochain article, j’aimerai vous demander quelque chose.

Que diriez-vous de pouvoir lire tous les prochains articles en avant-première et de me donner votre avis en vue de les améliorer ?

Cela m’aiderait grandement à vous proposer des articles de qualités.

C’est gagnant pour les deux parties. Vous, vous aurez de l’information avant tout le monde en plus de participer à l’amélioration de la qualité globale du blog, et moi, j’aurai l’avis de gens vraiment intéressés par cette thématique.

Alors, qu’en dites-vous ?


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.