Comment créer la fiche produit parfaite ?

Comment faire une fiche produit parfaite ? Comment bien convertir avec ses pages produits ?

C’est ce que nous allons aborder dans cet article 🙂

Vous avez voté, nous nous retrouvons donc pour l’article traitant des fiches produits e-commerce !
Je vais essayer de partager avec vous mes meilleures astuces et quelques chiffres pour vous aider à créer la meilleure page produit possible pour votre e-commerce.
Si vous appliquez ces conseils, vous verrez votre taux de conversion augmenter, c’est assuré.

Mais avant de commencer, soyons sûrs que l’on parle bien de la même chose.

La page produit est la page qui va présenter votre article dans le but de pouvoir le vendre.

Mais comme vous vous en doutez, on ne va pas se contenter de simplement présenter notre produit… Nous, on veut un maximum de conversion !

On va donc mettre le paquet pour que notre visiteur reparte avec l’un de nos articles ! Et pour arriver à l’objectif qu’est l’ajout au panier, on va appliquer certains principes de bases largement sous-estimés voire même ignorés.

Vous êtes prêts à connaître tous les secrets de la page produit parfaite ? C’est parti !

Une bonne structure

Pour comprendre ce qu’est une page produit réussie, nous devons analyser sa structure et déterminer où nous devrions placer les éléments les plus enclins à générer une action de la part de nos visiteurs. Analysons la page produit type de mon nouveau site e-commerce Logous qui est encore en chantier.

Tableau de la structure

1Images produits
2Bouton d’ajout au panier et “acheter maintenant”
3Incitation d’achat pour une livraison plus rapide
4Logos des moyens de paiement disponibles
5Description produit + Avis
6Produits similaires
7Produits vus récemment

Comme vous pouvez le constater, la structure est très simple. C’est généralement la même structure que la plupart des pages produits de nos jours. Je vous recommande de ne pas tenter d’innover de ce côté là. Cette structure est devenue la norme et ce n’est pas pour rien, elle est très intuitive.

Les plus perspicaces d’entre vous auront pu constater que sur cette page produit, les avis ne sont pas visibles avant d’avoir cliqué sur la section “avis”. Effectivement. Vous avez également pu constater que sur l’image, je n’ai pas numéroté cette section.

La raison est très simple : je vais afficher les avis dans la partie descriptive directement (on verra pourquoi plus tard). Je n’ai juste pas encore configuré le tout pour que cela soit prêt pour l’article par manque de temps ^^. Revenons en à nos moutons…

La fiche produit que vous voyez ci-dessus, bien qu’elle soit encore en chantier est déjà très bien optimisée.

La structure suit une certaine logique. Le visiteur, une fois sur la page produit, va consulter les différentes photos disponibles.

Si l’article lui plaît, il va ensuite aller voir le descriptif puis les éventuels avis (qui sont très importants dans une décision d’achat). Bien sûr, nos avis clients feront partie intégrante de notre descriptif…

Dans un scroll descendant naturel, il découvrira des articles faisant partie de la même famille et s’y intéressera probablement. La section “Produits vus récemment” rappelle au visiteur que les articles qu’il a consultés sont toujours là, et qu’il peut toujours les ajouter au panier.

Une fois le client sûr de sa décision d’achat, il remontera la page pour atteindre la section des boutons d’achat (ça ,c’est sans le bonus du chapitre 10).

A ce moment précis, il faut lui donner tous les arguments pour qu’il achète maintenant et pas plus tard. C’est là que la magie doit opérer. Remontez et allez checker les emplacements 2, 3 et 4 (et l’autre pas encore implémenté, surprise ! Bah oui souvenez vous, la page est encore en chantier !).

La section 2 propose deux boutons qui ressortent extrêmement bien du site et incitent à cliquer dessus. Jusqu’ici, rien de fou pour peu qu’on s’y connaisse un minimum en CTA (call to action).

La magie commence à opérer à la section 3, “Commander dans les 10h pour recevoir votre colis le 7 août”. C’est une idée de génie. Cette fonctionnalité augmente incroyablement le taux de conversion. C’est incroyable à quel point ça fonctionne bien pour inciter à l’achat. Amazon utilise également cette fonctionnalité ! Et si Amazon fait quelque chose, vous êtes assez malin pour savoir que vous devez faire la même chose.

Évidemment, pour les acheteurs les plus réticents, nos moyens de paiement sont entièrement sécurisés (la banderole le dit et fait partie de la magie).

De plus, et là je vais parler de la section qui n’est pas encore implantée, tous nos produits sont couverts par une garantie “satisfait ou remboursé” et les retours sont gratuits. Cette section peut être ajoutée sous forme de texte ou d’une banderole (celle que je préfère).

Là, votre client n’a aucune raison de ne pas passer à l’action et d’acheter enfin ce t-shirt dont il a envie. Vous lui avez donné tous les arguments qu’il lui fallait pour le convaincre et le rassurer. Bingo, vous vendez.

Ne cherchez pas à compliquer les choses quand il s’agit de structure de page.

De belles photos

Je sais, j’en ai déjà parlé dans cet article. Mais c’est vraiment l’un des aspects les plus importants quand vous présentez vos produits sur internet.

Sur Logous, toutes mes photos sont sur fond blanc par exemple. C’est désormais une norme en e-commerce. Selon la nature de votre business en ligne, je vous conseille vraiment de faire de même.

D’une manière certaine, je vous recommande de faire en sorte que toutes vos images soient harmonisées. Ce qui veut dire que soit vous n’utilisez que des images en fond blanc, soit que des images style lifestyle (c’est un exemple). Mais ne mélangez pas les deux, c’est très important pour la santé de votre design.

Il est tout à fait possible de faire autrement comme le font certaines entreprises (je n’ai pas trouvé de bons exemple à vous citer) et d’utiliser des couleurs de fond. J’ai d’ailleurs déjà expérimenté ça mais je dois avouer que ce n’est pas une mince affaire de faire quelque chose de potable. Si vous n’êtes pas très créatif ou que vous avez la flemme > faites du fond blanc, c’est une valeur sûre.

Il est primordial que vos images de présentation soient en parfaite harmonie avec celles de vos autres produits, ça on l’a bien compris. 

Cependant, rien ne vous empêche ensuite d’ajouter d’autres images qui ne sont pas sur fond blanc et qui présentent bien le produit. Il faut juste éviter de les utiliser comme images de présentation sur votre site. Donc n’hésitez pas à ajouter plein de photos représentatives de vos produits même si elles ne sont pas sur fond blanc.

Un beau bouton “ajouter au panier”

Si vous vous intéressez un peu aux CTAs, vous savez que la forme, la couleur et le texte d’un bouton ont une grande importance dans le processus de déclenchement d’une action de vos visiteurs.

Quoi qu’il en soit, il est vraiment recommandé de choisir une couleur qui ressort bien pour le bouton d’ajout au panier. Le but est qu’il soit suffisamment visible et qu’on ait envie de cliquer dessus. Il doit vraiment attirer l’attention.

Par exemple, ASOS utilise la couleur verte pour leur bouton :

Le bouton ressort donc très clairement de leur design noir/gris.

Je ne suis personnellement pas encore fixé sur la couleur des miens, mais je planche actuellement sur le Orange bien que le Vert m’attire tout autant.

Notez que les couleurs, outre leur capacité d’attirer l’attention, provoquent une réaction au niveau de notre cerveau et peuvent nous faire ressentir naturellement certaines émotions. Le vert nous inspire la nature et la santé par exemple.

Si vous avez un cursus artistique vous avez normalement déjà connaissance de cela !

La forme a aussi son importance. La norme veut qu’elle soit rectangulaire. Respectez la au maximum. Les utilisateurs ont l’habitude de ce genre de bouton, donc n’essayez pas de réinventer la roue avec des boutons ronds par exemple (sauf si cela fait partie d’une stratégie).

Selon une étude, les bouton aux coins arrondis augmentent de 62% le taux de conversion moyen car ils paraissent moins agressifs à l’œil !

Le texte du bouton à aussi son importance. Si l’on en croit l’infographie ci-dessous, “Ajouter au panier” est le texte qui performe le mieux.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous conseille de consulter l’infographie d’une étude sur les boutons “ajouter au panier” – Infographie de Perceptionsystem

Un bouton “acheter maintenant”

J’en ai parlé juste avant, mais je n’ai pas expliqué pourquoi avoir deux boutons sur sa page produit est un vrai plus en terme de conversion. Je sais que certains spécialistes CRO ne seront pas forcément d’accord avec moi sur ce point là, mais je trouve que ce concept mérite vraiment que l’on s’y attarde.

La raison pour laquelle les spécialistes ne sont pas tous friands de ce bouton est qu’elle crée certaines fois de l’anxiété auprès des utilisateurs. Cela s’explique par le fait que les clients inscrits craignent de se voir débiter instantanément de leur achat s’ils ont renseigné ultérieurement leurs coordonnées bancaires sur le site.

C’est le cas d’Amazon par exemple (bien qu’il me semble qu’ils aient quand même ralenti le processus aujourd’hui). J’ai un jour cliqué sur le bouton “buy now” et l’achat était enclenché, j’ai directement été débité. Je suis d’avis que ça, c’est un poil exagéré.

Ce que je fais et recommande personnellement, et c’est assez simple tout compte fait (beaucoup de site e-commerce commencent à l’intégrer également), c’est rediriger le client sur la page de paiement lorsqu’il clique sur le bouton “Acheter maintenant”. Cela a uniquement pour but de réduire au maximum le tunnel de vente.

Je ne l’ai pas précisé, mais si vous comptez proposer ce type de bouton, il faut impérativement proposer également le bouton standard “Ajouter au panier”. Il faut laisser le choix aux clients de pouvoir cliquer sur le bouton qu’ils souhaitent dans ce genre de cas.

Une bonne description (300 mots)

Premièrement et avant toute chose, ne copiez jamais une description vue chez un concurrent.

De 1, vous serez un enfoiré et de 2 vous serez pénalisé par Google pour être un enfoiré. Et tout ce que vous ne voulez pas, c’est être pénalisé par Google. Ce serait très con de ne pas bénéficier de l’immense trafic naturel et qualifié qu’il pourrait vous prodiguer gratuitement.

Bon ceci étant dit, comment rédiger des descriptions qui vendent ?

Un petit exercice existe pour vous aider à la rédaction d’article. Suivez le et vous aurez beaucoup moins de mal à rédiger de bonnes descriptions.

Commencez par lister tous les bénéfices et avantages de votre produit.

Listez ensuite ses atouts physiques tels quel sa qualité de fabrication, son lieu de fabrication (made in France par exemple), ses matériaux etc…

Maintenant que vous avez cette liste d’arguments, vous allez pouvoir rédiger un texte en incorporant tous les mots-clés que vous avez listés préalablement.

Quand c’est possible, faites en sorte d’inclure des phrases du type : “Cet article est parfait pour ceux ayant une petite poitrine”. Ce genre de phrase aide les gens à se sentir concerné par votre description et donc par le produit en question.

Cependant elle peut être à double tranchant. Je m’explique : 

Ce genre de phrase a tendance à nous faire ressentir que l’article ne cible alors qu’une cible bien définie, et même si elle n’exclut personne directement, vos clients se sentiront indirectement beaucoup moins concernés s’ils ne font pas partie des gens visés par cette description. Ils auront donc moins de raisons d’acheter cet article quand bien même l’article en question aurait parfaitement répondu à leur besoin.

Donc, si c’est bien visé et que ça s’y prête parfaitement, allez-y, vous aurez de très bons résultats de conversion. Si ce n’est pas le cas, attendez vous à une baisse de celui-ci.

Soyez donc prudent avec ce genre de phrase. 🙂

Si vous le pouvez (ce n’est pas toujours évident), racontez une histoire.

Si vous voulez en savoir plus sur comment bien rédiger une description, je vous recommande l’article très complet d’un confrère sur le sujet :

Comment rédiger des descriptions pour vendre ? – de reussir-son-ecommerce.fr

Personnellement, je suis très mauvais pour la rédaction de produit, je fais donc appel à des prestataires quant ça s’avère nécessaire.

Si vous réussissez à écrire une bonne description, non seulement vous aurez plus de facilités à vendre, mais vous vous positionnerez également mieux sur Google grâce à vos mots-clés. C’est tout bénéf !

Petit tips pour ceux qui comptent déléguer cette partie du travail : donnez la liste de vos mots-clés réalisée grâce à l’exercice plus haut aux rédacteurs et demandez leur de les intégrer aux descriptions. Cela leur simplifiera la tâche et vous serez assuré d’avoir un joli texte contenant tous vos mots de valeur.

Un bon guide des tailles

Si vous vendez des fringues, il est primordial que vous proposiez un guide des tailles adapté aux vêtements que vous vendez. C’est très simple à faire et vos fournisseurs ont généralement les leurs que vous pourrez réquisitionner et intégrer à vos fiches produits.

Sur logous par exemple, mon fournisseur me les donne automatiquement selon le vêtement que je vends :

Il ne me reste plus qu’à traduire le peu de texte en anglais et à préciser que les mesures sont en centimètres !

Les témoignages/avis clients

Les avis sont extrêmement importants pour votre business en ligne. Pour vous donner une idée, 96% des acheteurs en ligne sont influencés par la réputation de la marque auprès de laquelle ils souhaitent acheter.

Nous nous renseignons de plus en plus avant de sortir notre carte bancaire. On peut dire qu’internet nous facilite vachement la tâche et nous permet de pouvoir se faire rapidement une idée précise du produit qui nous intéresse.

Donc ne négligez pas les avis de vos clients, et surtout, ne supprimez pas les avis négatifs de vos produits. Ils prouvent l’authenticité de votre système d’avis et renforce votre crédibilité. On a tendance à trouver ça louche de ne voir que des avis positifs.

Quelques conseils pour bien exploiter les avis clients de son eCommerce

La première des choses, est de pouvoir laisser la possibilité à vos clients de poster des photos. C’est quelque chose de vraiment très efficace.

Lorsque l’on voit des photos de personnes réelles avec le produit en question, on peut beaucoup plus facilement se projeter avec. Si le client est en plus très satisfait et qu’il laisse un 5 étoiles, vous augmentez considérablement vos chances de conversions.

Si vous le pouvez, incorporez ces avis en or dans vos descriptions et mettez en avant l’authenticité (en utilisant le prénom du client par exemple) de ces avis et laissez aux potentiels acheteurs découvrir à quel point votre produit est génial. Ce n’est pas nous que le disons, ce sont nos clients !

Bonus de taux de conversion assuré !

J’avais d’ailleurs même créé une page dédiée aux témoignages sur l’un de mes shops. Les résultats étaient très convaincants !

On sait que les avis sont importants, mais rarement à quel point.

Les produits recommandés

La plupart des CMS e-commerce modernes proposent cette fonctionnalité de manière native à présent. Voyez de quoi je parle à la section 6 et 7.

Proposer des produits qui intéressent vos visiteurs est très important.

Primo, vous aurez plus de chances de faire découvrir à vos clients des articles qui peuvent potentiellement les intéresser.

Deuxio, vous améliorerez votre score SEO. En effet, plus vos visiteurs effectuent d’actions sur votre site et plus cela indique à Google que votre site est intéressant.

Je trouve que les produits recommandés les plus pertinents sont ceux qu’ils ont déjà vus, et ceux qui font partie de la même famille.

Il y a bien sûr plusieurs catégories de produits recommandés, comme par exemple les produits qui vont avec le produit consulté ou ceux généralement achetés avec ce dernier.

À vous de voir ce qui est le plus pertinent pour vos visiteurs. N’hésitez pas à faire des tests A/B pour en être sûr !

La banderole magique

Ça, j’adore. C’est un petit tips qui permet de mettre en confiance vos clients instantanément. Beaucoup de grands groupes de vêtements ont compris son efficacité et l’ont mis en place.

A quoi ressemble une bonne banderole magique et quel est son but ?

Banderole de confiance de balsamik.fr

Cette banderole à pour but de tout de suite mettre en confiance les visiteurs du site en annonçant clairement les points suivant : la livraison est gratuite, les retours également, les paiements sont sécurisés et il y a un suivi de la commande.

C’est simple, clair et terriblement efficace. Cette banderole est à afficher sur votre page d’accueil et sur toutes vos pages produits.

Bonus : Le sticky bouton “ajouter au panier”

Le petit bonus qui augmente encore vos chances de vendre, c’est le sticky bouton “ajouter au panier”.

Qu’est ce qu’un bouton sticky ?

C’est un bouton qui reste bien visible à l’écran, même lorsque vous naviguez sur la page.

Concrètement ça ressemble à quoi ? À ça :

Exemple du Sticky Add to Cart

Cela aide les plus fainéants d’entre nous à cliquer sur ajouter au panier et de nous assurer que le bouton reste bien visible en tout temps.

Conclusion

L’optimisation d’une page produit n’est pas ce qui est le plus simple lorsque l’on s’intéresse à l’optimisation de son taux de conversion. Certaines fonctionnalités peuvent nécessiter de savoir coder pour pouvoir les ajouter.

Pour résumer les caractéristiques d’une page produit parfaite :

  • Une structure de page simple et intuitive
  • Des belles photos professionnelles
  • Un bouton “Ajouter au panier” efficace (notamment grâce à sa couleur et ses coins arrondis)
  • Un bouton “Acheter maintenant” afin de réduire au maximum le tunnel de vente des acheteurs pressés
  • Une bonne description mettant en avant tous les avantages de l’article ET ses avis positifs (avec photos si possible)
  • Du cross-sell et autres produits recommandés pour inciter à la navigation et la découverte de nouveaux produits
  • Une banderole de confiance efficace, comme l’exemple du site Balsamik au chapitre 9.
  • Et une dernière optimisation bonus, le sticky add to cart.

Je pense avoir fait le tour du sujet. Si vous pensez à d’autres optimisations que je n’aurais pas mentionnées dans l’article, n’hésitez pas à me le faire savoir ! ^^

Quoi qu’il en soit, vous connaissez à présent les éléments importants à faire paraitre pour avoir la fiche produit parfaite !

J’espère en tout cas que l’article vous aura plu et qu’il aura pu vous aider. N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir les articles en avant-première et pouvoir participer à leur amélioration si ça vous intéresse !

SONDAGE TIME

Comme d’habitude, vous avez droit au fameux sondage vous laissant choisir le prochain article à paraître sur le blog !

Je vote pour le prochain Article
>